Journées des Infirmiers

Le suicide est un problème de santé publique important cela peut également toucher les soignants encore plus depuis la crise sanitaire du COVID-19. Les soignants sont exposés à des facteurs de risque de suicide tels que le stress, l’épuisement professionnel, la dépression et l’anxiété, entre autres.

Il est important que les soignants sachent qu’ils ne sont pas seuls et qu’il existe des ressources pour obtenir de l’aide en cas de besoin. Les professionnels de santé doivent être encouragés à prendre soin d’eux-mêmes et à chercher de l’aide en cas de besoin, que ce soit par l’intermédiaire de leur employeur ou de services de soutien tels que des lignes d’assistance téléphonique .

En outre, les acheteurs doivent mettre en place des politiques et des programmes pour prévenir le suicide chez les soignants, tels que des formations pour reconnaître les signes précurseurs de comportement suicidaire et des ressources pour obtenir de l’aide en cas de besoin.

Il est également important de sensibiliser davantage le public au problème du suicide chez les soignants et d’encourager les patients à exprimer leur reconnaissance et leur soutien envers les professionnels de santé qui s’occupent d’eux.

En somme, la prévention du suicide chez les soignants nécessite une approche holistique impliquant des politiques et des programmes au niveau de l’employeur, des ressources pour les soignants eux-mêmes, ainsi qu’une prise de conscience accrue du public sur l’importance de la santé mentale et du bien-être des professionnels de la santé.

Si cela vous dit vous pouvez lire plus sur le suicide et l’enfant sur: https://www.linkedin.com/in/xavier-pommereau-11a8101a4/

N’hésitez pas a aller lire notre article sur l’hydratation et la peau https://journaldesinfirmiers.fr/2023/02/06/vieillissement-de-la-peau-et-l-hydratation/

Laisser un commentaire