D’où vient le mot infirmier ?

La profession d’infirmier nous parait de nos jours indispensable et avoir toujours existée, mais pourtant, elle a pendant longtemps été délaissée. Elle fût reconnue tard par la profession et encore plus par l’état.

Point sur l’évolution du mot et du métier d’infirmier

Infirmier vient du mot « enfermier » qui apparaît en 1398. Il est associé au mot latin « infirmus » qui signifie « faible ». L’ « enfermerie » désigne à la fois un état (la maladie, l’infirmité) mais aussi un lieu, un refuge pour les plus démunis.

La profession a tout d’abord vu le jour dans le cadre religieux via des soins bénévoles, par charité et amour. Les infirmiers religieux exerçaient alors dans les hôpitaux ou à domicile.

C’est qu’entre le XIX ème et XX ème siècle que l’appellation d’infirmière sera officiellement adoptée. Le métier d’infirmier va alors évoluer au fur et à mesure des grandes évolutions scientifiques et de médecine. Avec la première guerre apparaît la laïcité et donc les infirmiers laïques, permettant alors de créer un nouveau groupe social dans le domaine de la santé.

Les premières écoles infirmiers voient le jour au XIXème siècle. En France le brevet de capacité d’infirmier professionnel a apparu qu’en 1922, le diplôme d’infirmier hospitalier en 1938 et c’est quand 1951 que le diplôme d’infirmier et reconnu diplôme d’état.

Afin de régir la profession d’infirmier, un ordre national des infirmiers a été créé en 2006.



Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.